On nous avait parlé des jupes qui raccourcissent en temps de reprise économique, c'était oublier les gratte-ciel qui rallongent avant les récessions. La construction du Burj Dubai, plus haut gratte-ciel du monde qui va être inauguré le 04 janvier 2010, annonçait-elle la tempête financière de Dubai ?

leburjduba_    IMGP0423    gratte_ciel

On appelle ça le skyscraper index. Il a été mis au point en 1999 par Andrew Lawrence, alors économiste de la banque Dresdner Kleinwort Benson, assurant que les périodes d'érection de gratte-ciel de taille record coïncident avec la fin de cycles économiques. La construction d'un « gratte-ciel le plus haut de… » est selon lui un bon moyen de prédire l'arrivée de crises économiques.

Il observe que le projet de gratte-ciel est annoncé alors que la période de prospérité touche à sa fin. La construction se termine avec le début du cycle économique suivant.

"Le XXe siècle fournit quatre grands exemples. D'abord la panique de 1907 qui correspond à la construction à Manhattan du Singer Building en 1908 et du Met Life en 1909. Le Chrysler Building (construit en 1930) et l’Empire State Building (terminé en 1931) à New York ont été mis en chantier juste avant la crise de 1929.

Le World Trade Center a été terminé en 1973, la Sears Tower de Chicago, la plus haute du monde pendant 22 ans, un an plus tard, alors qu'éclatait la première crise pétrolière. Les tours Petronas de Kuala Lumpur sont devenues les plus hautes de la planète en 1997, juste avant la crise asiatique.

Le Burj Dubai a été qualifié de gratte-ciel le plus haut du monde le 21 juillet 2007, le jour où la bourse de New York était à son plus haut avant d'entamer sa baisse. A suivi la crise que l'on sait.

IMGP0332

L'Empire State Building vu par Pauline en juin 09

Merci à Eco89.